Hello la compagnie !

 

Vous n’êtes pas sans savoir qu’Urban Decay agrandit sa famille de Naked (ou alors vous vivez dans une grotte #exagerationbonjour ) avec la Naked Heat ! Alors pour être franche avec vous, quand les premières photos ont fuités je n’étais pas subjuguée. Puis sont arrivés les premiers swatches et makeup et là, mon enthousiasme s’est enflammé (Applaudissez au moins le jeu de mots 😉 ) Il faut dire qu’ils sont fort chez UD et chez Sephora également. En effet, le site officiel de la marque ainsi que le site de Sephora avait lancé une vente flash de 24H quelques semaines avant la sortie officielle. Quel coup de pub magistral !

 

 

Cette dernière palette est la 5ème de la collection Naked (sans compter les variantes …) Urban Decay se lance avec celle-ci dans une version aux tonalités beaucoup plus chaudes et vibrantes. Nous pouvons nous en rendre compte dès son packaging, qui, on ne va pas se mentir, envoi du lourd ! La boite d’emballage est splendide et tout les détails sont bien pensés. On est en pleins dans la chaleur.

 

 

Le boitier de la palette est dans la même dynamique que les précédentes. Boitier aimanté dans lequel nous retrouvons les 12 fards, le grand miroir ainsi que le pinceau double embout, qui est sympa,mais pas forcément indispensable.

Les 12 fards sont des teintes inédites, jamais présentés auparavant. Elles vont des tons bruns chauds aux nuances orangées brulées avec 1 fard irisé, 4 fards pailletés au fini métallisé et 7 fards mats.

 

 

Avant de passer au swatches, je dois vous donner quelques détails: Tout d’abord, le problème de fards poudreux que nous avions chez UD s’est amoindri (mais pas complètement disparu) seul petit ombre au tableau. Cependant la pigmentation est au rendez-vous avec un seul passage (comme sur les swatches) on a l’intensité désiré sauf pour Ounce où il faut 2 passages (no panic quoi !) Enfin, ces fards se travaillent très très bien, permettant un travail d’estompage facile et une effet smocky sans difficulté.

 

Swatches: Les teintes et leurs noms (de gauche à droite)

 

 

 

Ounce – Ivoire irrisé
Chaser – Léger nude mat
Sauced – Doux terra-cotta mat
Low Blow – Marron mat
Lumbre – cuivré doré métallique
He Devil – Rouge brûlé mat
Dirty Talk – Rouge brûlé métallique
Scorched – rouge foncé métallique avec reflets dorés
Cayenne – Terra-cotta profond mat
En Fuego – Bourgogne mat
Ashes – Prune chaud mat
Amber – Brun rouge métallique

 

Cette palette ne sortira pas seule puisqu’elle est censée être accompagnée de trois nouveaux rouges à lèvres dans la gamme Vice et de deux crayons pour les yeux, toujours aux tons chauds. Je ne pourrais vous en dire plus car les informations en France semble confuses donc je ne veux pas vous induire en erreur.

Toujours est-il que la palette Naked Heat est disponible dorénavant sur le site officiel de la marque ainsi que sur le site de Sephora au prix de 49,95€, et vers le 15 Aout dans les boutiques Sephora.

 

 

Conclusion, cette palette est a coupé le souffle, les couleurs sont magiques et la pigmentation est incroyable ! Bref, je ne regrette pas d’avoir craqué 🙂

 

En tout cas, j’espère que cet article vous aura aidé à faire votre choix la concernant.
A très bientôt ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.